Benchicou J’ai la chance de rester en vie !

Publié le par Uyidir

Benchicou a l’occasion de l’université d’été du mouvement citoyen Aaruchs

Le régime n’a pas pu aller plus loin dans la répression

 Benchicou J’ai la chance de rester en vie !

 

Je suis heureux, d’être parmi ceux qui m’ont soutenu 24 mois en prison. Je remercie les algériens qui continuent à croire à ce pays, et les fils du peuple pour leur soutien moral témoigné ; Cela  n’a pas abouté à me libérer, mais je vais vous le dire, grâce à votre résistance le régime n’a pas pu aller plus loin dans la répression.

Vous m’avez invité (Mouvement citoyen) , et pour moi c’est une invitation à suivre la lutte. j’ai été emprisonné pour mon livre sur Bouteflika et le journal (le matin) pour le choix délibéré d’accompagner le mouvement social. J’ai la chance de rester en vie ! .d’autres sont morts pour tout les droits … A ma sortie de prison, j’assume le droit de tous les algériens d’imprimer sur leur sol ce qu’ils veulent quand ils le veulent, jusqu'à  quand nous continuons a le faire à l’exil … !

Le Matin est né des luttes des fils du peuple ;les événements octobre 88 …avec le matin nous voulions faire un journal pour tous les algériens , Trahis de Abane jusqu’au martyres du printemps noir pour une meilleur vie . Nous sommes encore invités à payer chère maintenant ; Avec cette nouvelle révision constitutionnelle. Le régime pour se maintenir.il est prêt a tout. J’invite à la vigilance et Pour les luttes de libertés nous devons à ne  rien à céder !.

Uyidir le 09/09/2006  Stawali (alger)  

Publié dans Libre opignon

Commenter cet article