Pêche à la ligne Hakim Laalam

Publié le par Aurés

Pêche à la ligne

Par Hakim Laâlam  
Email : laalamh@yahoo.fr

“Afin de faciliter les opérations, le jour du référendum, les autorités ont
décidé d’alléger les procédures. Les citoyens désireux d’accomplir
leur devoir électoral pourront voter sur simple présentation d’un …”

…bulletin OUI

Jeudi, minuit vingt-quatre minutes. Mon mobile vibre et sonne. Qui peut m’appeler à cette heure tardive ? Ou plutôt qui peut m’envoyer un SMS, car il s’agit d’un texto ? Je consulte et manque m’étrangler. Alors, plutôt que de m’étrangler de rage tout seul, je vous livre ce matin l’intégralité du SMS. J’ouvre les guillemets : “Le ministre de la Poste et des TIC appelle à voter massivement OUI pour la charte de la paix et la réconciliation nationale.” Je ferme les guillemets. Je passe sur la frayeur que peut occasionner un mobile qui sonne après minuit pour des personnes qui ont des parents malades ou âgés. On s’attend toujours au pire. Je passe sur le sommeil perturbé si l’on est quelqu’un de sage et discipliné qui, généralement, dort à poings fermés à minuit vingt-quatre minutes. Mais je ne peux pas passer ni fermer les yeux sur un ministre des Postes qui ne trouve pas mieux que d’inonder les abonnés de SMS les appelant fermement à voter massivement “OUI”» le 29 septembre prochain. Je me serais attendu à tout, sauf à cette drague d’un genre nouveau, non déclarée aux services compétents chargés de surveiller et éventuellement de réprimer le racolage. Si au moins le ministre des Postes avait envoyé un texto dans lequel il s’excuse platement pour la médiocre qualité des services que fournit son secteur. Si au moins ce ministre nous avait tirés de notre sommeil pour s’excuser de l’accueil qui est réservé aux usagers dans beaucoup de postes du pays. Si au moins ce même ministre nous avait appelés pour s’excuser de l’odeur nauséabonde qui prend à la gorge dès que vous franchissez le seuil de certains bureaux. Si au moins ce ministre avait rédigé un SMS pour s’excuser de la mine renfrognée et des joues mal rasées de l’employé qui vous explique sur un ton rogue que l’ordinateur est en panne et qu’il lui est donc impossible de vous payer votre chèque. Si au moins ce ministre rédacteur nocturne de SMS avait pris le soin de s’excuser pour le parcours du combattant que doit accomplir un abonné pour faire rétablir sa ligne téléphonique coupée injustement alors que la facture avait été payée à temps. Si au moins ce ministre s’était excusé auprès des centaines de milliers de retraités et de pensionnés qui voient leurs retraites et pensions cycliquement et diaboliquement barbotées. Rien de tout cela ! Ce ministre-là, apparemment en proie à des insomnies sûrement liées aux craintes de ses chefs quant au taux d’abstention au référendum, nous écrit pour nous conseiller fermement de voter “Oui” et surtout pas autre chose le 29. Mais au fond, faut-il s’étonner vraiment que ce ministre aille sans vergogne à la pêche à la ligne des voix ? N’est-ce pas lui qui, il y a quelques semaines à peine, avait osé affirmer que le “téléphone contribuait au renforcement de la paix et de la réconciliation” ? Alors, pourquoi diantre s’interdirait-il aujourd’hui de nous relancer dans notre intimité, à minuit vingt-quatre pour nous dire comment voter ? Il est couvert par une République qui l’autorise à nous appeler en PCV pour nous intimer l’ordre de dire “OUI”. Je trouve tout de même que ce ministre est un tantinet culotté de signer son SMS “Ministère des Postes et Nouvelles technologies de l’information”. En d’autres temps, en d’autres lieux, d’autres avant lui réunissaient d’immenses foules dans de grands stades, sous de grands oriflammes, à la lumière de torches géantes et les obligeaient à écouter, le bras tendu, les discours d’un tout petit homme. Je fume du thé et je reste éveillé, le cauchemar continue.

H. L.

Publié dans L'info de Tamezgha

Commenter cet article