Les Berbères VI

Publié le par Amazigh

Massinissa

Massinissa (238 - 148 av. J.-C.) est le fils du premier roi de Numidie, Gaia. Son reigne dura 54 ans. Il commença en tant que chef tribal, et combattit la première fois au côté de Carthage en Espagne ; sa cavalerie contribua en 211 à la défaite des deux armées romaines d'Espagne sous les ordres de Publius Cornelius Scipio et Gnaeus Cornelius Scipio Calvus, père et oncle de Scipion l'Africain.

 

Tombeau de Massinissa à Constantine

     À partir de 206 il commença à coopérer avec les Romains ; il procéda à la capture de Syphax et prit part à la bataille de Zama (près de Maktar, en Tunisie).

Face à la belliqueuse Carthage d'Hannibal, fils d'Hamilcar Barca, Rome songea à faire alliance avec les princes numides. Avec le support romain il établit son propre royaume de Numidie, à l'ouest de Carthage. Tout ceci se déroula selon l'intérêt romain qui voulait donner à Carthage plus de problèmes avec ses voisins. Sous Massinissa, plusieurs des tribus semi-nomades devinrent des fermiers ruraux. Ceci étant, il y avait peu de zones urbanisées dans la Numidie de Massinissa.

Tout au long de sa vie Massinissa agrandit son territoire, et il ne coopéra avec Rome que vers la fin de sa vie où il provoqua Carthage pour aller faire la guerre contre lui. Ceci donna à Rome une excuse pour déclarer la guerre contre Carthage et la 3e et dernière guerre punique commença. À sa mort, la Numidie fut divisée en royaumes gouvernés par ses fils.

Juba II

Juba II fut un roi berbère de la Maurétanie (partie occidentale de la Berbérie). Fils de Juba I, né vers 52 av. J.C et mort vers 23 ap. JC, il régna sous la tutelle romaine à partir de sa capitale Caeserea(Césarée, aujourd’hui Cherchell au centre Nord de l’Algérie).

Il épousa la grecque Cléopâtre Séléné, fille de Cléopâtre VII et Marc Antoine, en 19 av. JC. Très connu des grecs et des romains, ce fut un savant, artiste et homme de lettres, auteur de plusieurs traités sur les lettres, la peinture, le théâtre, l’Histoire et la médecine. Tous les historiens grecs s’accordaient sur son intelligence et son érudition inégalables. Il fut à l’origine de la découverte de l’Euphorbe (à laquelle il a donné ce nom) et son traité sur cette plante inspira, plus tard, plusieurs médecins grecs.

Doué d'une grande intelligence, il envoya une expédition de savants aux îles Canaries. Il en envoya d'autres sur le terrain pour vérifier une thèse soutenue par certains historiens, selon laquelle le Nil aurait pris sa source dans le Sud marocain. Ses manuscrits furent autant de références pour plusieurs historiens grecs, tels que Tite-Live, Alexandre de Milet, Diodore de Sicile. Pline qui le citait dans ses livres dit de lui « qu’il était encore plus connu pour son savoir que pour son règne ».

Admiré et respecté par les grecs, ceux-ci lui érigèrent, en signe de reconnaissance, une statue auprès de la bibliothèque du gymnase de Ptolémée à Pausanias. Son règne fut marqué par son sens de la démocratie et l'attention qu'il eut pour son peuple.

Son fils et successeur Ptolémée poursuivit la même politique que lui. Juba II reste, certainement, l’une des figures les plus incontournables du savoir au début de notre ère.

Jugurtha ou «Yugurthen» en berbère est un roi de Numidie né vers 160 av. J.-C., mort vers 104 avant J.-C. Il sera une personnalité de valeur qui humiliera durant sept ans la puissance romaine. Il est connu pour avoir lutté contre Rome entre 111 et 105.

Jugurtha est le petit fils du roi numide Massinissa. Miscipsa étant le roi de la Numidie à l'époque à voulu se débarraser de Jugurtha en l'envoyant en Espagne combattre en alliance avec l'armée romaine. Jugurtha fût brave et courageux et la victoire était du côté de l'armée numide et romaine. Rome envoya une lettre à Miscipsa qui l'influença et laissa après sa mort le trône à son neveu et fils adoptif Jugurtha.

Voulant régner, Jugurtha élimine ses cousins Hiempsal et Adherbal (qui le haïssaient à mort et le méprisaient s'agissant de son côté maternel) et utilise la ruse et de la corruption pour éviter que Rome ne remette en cause son accession au trône. Au terme d'une longue guerre, il est livré aux Romains par son beau-père Bocchus, roi de Maurétanie en 105. Jugurtha meurt en captivité vers 104.

Le conflit entre Rome et le roi numide nous est surtout connu grâce à La Guerre de Jugurtha «Bellum Jugurthinum» de l'historien romain Salluste.

Takfarinas

Takfarinas est un chef de guerre numide révolté contre l'Empire romain au Ier siècle av. J.-C. Ancien soldat de l'armée romaine, il organise une armée de déserteurs qui se dresse contre le roi de Maurétanie Juba II, créature des Romains. Il est vaincu après sept ans de guerre par le proconsul Dolabella, et il trouve la mort dans la bataille.

Publié dans Dossiers

Commenter cet article