les berberesII

Publié le par amazigh

La Numidie

La Numidie (en latin Numidia) est une ancienne province de l'Empire romain située entre la province d'Afrique (actuelle Tunisie) et la province de Maurétanie (actuelle côte occidentale de l'Algérie). Elle correspond à la côte orientale de l'Algérie.

 

Le royaume indépendant

Au IIIe siècle av. J.-C., la Numidie est peuplée de Berbères semi-nomades. Les Romains considèrent alors les tribus comme deux groupes, les Massyles dans la partie orientale, et les Massaesyles dans la partie occidentale. Ils sont alors utilisés par les Carthaginois comme cavaliers. Au cours de la Deuxième guerre punique, les Massaesyles, commandés par Syphax, sont alliés de Carthage tandis que les Massyles, commandés par Massinissa, s'allient à Rome après avoir été spoliés par Syphax. À la fin de la guerre, les Romains donnent tout le territoire numide à Massinissa. Son nouveau territoire entoure désormais Carthage tout entière, sauf du côté de la mer.

En -148, à la mort de Massinissa, Scipion l'Africain partage la Numidie entre les trois fils du feu roi. De même, Rome oblige Micipsa, dernier fils de Masinissa, à partager sa part entre ses deux fils et le fils naturel de son frère, Jugurtha. Ce dernier, voulant restaurer l'unité du royaume, fait assassiner ses cousins et se rebelle contre Rome en -113. Finalement, en -105, il est vaincu par Sylla, la Numidie est partagée, et sa partie occidentale est donnée à Bocchus, roi de Maurétanie. Le reste est laissé sous l'autorité d'un roi vassal de Rome.

 

La Numidie romaine

La situation perdure jusqu'à la guerre civile entre Jules César et Pompée. Juba Ier, partisan de Pompée, perd son royaume en -46 après la défaite de Thapsus contre César. La Numidie devient alors la province d'Africa nova, jusqu'à ce qu'Auguste rende son royaume à Juba II, fils du précédent, après la bataille d'Actium (-31). En -25, Juba II reçoit le trône de Maurétanie, et la Numidie est partagée entre la Maurétanie et la province d'Afrique. En 193, sous Septime Sévère, la Numidie est de nouveau détachée de la province d'Afrique, et gouvernée par un procurateur impérial. Sous Dioclétien, elle redevient de nouveau une simple province.

Dès le IIe siècle, la province est christianisée, mais rapidement elle adhère à l'hérésie donatiste tout en connaissant des hommes de foi aussi illustres que Saint Augustin, évêque d'Hippone. En 428, les Vandales commencent leurs incursions en Numidie. Ils parviennent même à y créer un royaume entre 432 et 534, date à laquelle la province passe sous l'autorité byzantine.

La région est conquise par les armées arabes entre 696 et 708.      à suivre

Publié dans Dossiers

Commenter cet article