Les Berbères I

Publié le par amazigh

Les Berbères

Les Berbères ou Imazighen - le singulier Amazigh signifie homme libre - sont les habitants originels de l'Afrique du Nord. Seuls les berbérophones se considérent comme berbères.Sur le plan linguistique, ils représentent différents groupes de langues et de culture commune, implantés depuis les îles Canaries jusqu'à l'Ouest de l'Égypte. Les Berbères sont également largement représentés dans les populations issues de l'immigration (France, Belgique, Pays-Bas, Espagne, États-Unis et Canada) À l'exception des Touaregs, les Berbères sont sédentaires

Histoire

Les Imazighen constituent l'un des peuples les plus anciens de l'humanité. Leur présence en Tamazgha (Afrique du Nord) remonte à environ 10 000 ans et ils sont probablement une branche des peuples ibères - celle des Tartessiens issus de Tartessos - donc des cousins originels des Espagnols (Espagne) et des Portugais d'aujourd'hui, si l'on fait abstraction du brassage de tant de siècles passés. C'est le premier peuple à s'être établi dans cette région et, à ce jour, on ne lui connaît pas d'autre origine. C'est donc le seul peuple véritablement autochtone d'Afrique du Nord. On peut cependant considérer que tous les Nord-Africains actuels sont plus ou moins de souche amazighe. Le nom de « berbère » est issu de barbarus, donné par les gréco-romains à tout ce qui n'était pas de coutumes et de civilisation gréco-romaine. Les Romains n'ont jamais réussi à soumettre ces peuples même après la prise de Carthage au Ve siècle, d'où leur nom. Parmi quelques grands noms de l'histoire amazighe, on peut citer : Mesnsen (Massinissa), Yugurthen (Jugurtha), Juba II, Apulée, Saint Cyprien, Saint Augustin, Dihya (Kahena), Kuseilan.

Actuellement, ils résistent tant bien que mal aux gouvernements des pays dans lesquels ils vivent, qui sont généralement de culture arabe, depuis les grandes conquêtes du VIIe siècle, en passant par les présences turque et française. Les Berbères marocains du Rif ont aussi combattu les Espagnols et inventé le principe de la guerilla.

 

 

    Le peuplement berbère d'Afrique du Nord

 

Renouveau de la culture berbère

Cette culture reste vivante en Algérie et surtout au Maroc, moins présente en Libye et en Tunisie et dans une grande partie du Sahara (Touaregs en Algérie, Burkina Faso, Libye, Mali, Maroc, Niger).

On appelle Printemps berbère les manifestations qui éclatent en 1980, au cours desquelles les berbérophones de Kabylie et d'Alger réclament l'officialisation de leur langue.

En 1996, une réforme de la Constitution algérienne reconnaît la dimension berbère du pays aux côtés de l'arabe et de l'islam. Parallèlement, les autorités fondent un Haut Commissariat à l'amazighité.

En 2000, Berbère Télévision commence à émettre dans cette langue depuis Paris. Le 17 octobre 2001, le roi Mohammed VI du Maroc crée un Institut royal de la culture amazighe (IRCAM) (site internet) pour promouvoir la culture berbère.     à suivre...

Publié dans Dossiers

Commenter cet article