Déclaration du Mouvement Citoyen des AUrès "T'kout"

Publié le par M Cit Aurès

Déclaration du Mouvement Citoyen des  AUrès "T'kout"

La région des Aurès et tout particulièrement T'kout n'a jamais cessé, à travers toutes les époques, d'être à l'avant garde des combats démocratiques.

Bastion de la lutte pour la libération national, hier, cette région est encore aujourd'hui résolument engagée dans le combat pour l'instauration d'une république démocratique et sociale.

Aussi l'histoire retiendra les sacrifices incommensurables qu'a consenti cette région martyre.
Lors du déclenchement des tragiques évènements d'avril 2001 en Kabylie, T'kout s'est soulevée spontanément et a depuis accompagné cette extra ordinaire dynamique citoyenne, encadrée par le mouvement citoyen et porteuse d'un projet de société démocratique à travers la plate-forme d'Elkseur ; ce faisant, T'kout aura, à son tour, en ce funeste 13 mai 2004, son propre printemps noir suite à l'assassinat du jeune Chouaib ARGABI par un garde communal.

Une année après, la population de T'kout n' a pas oublié ce lâche assassinat, ni les sévices dont les tortures sont dignes du colonialisme et toute la répression qu'elle a subi de la part du corps de la gendarmerie.

En ce douloureux anniversaire, la population de T'kout se souvient encore des affres qu'elle à vécu et tient à s'incliner devant la mémoire du CHOUAIB et aussi à saluer le courage de tous ses dignes enfants qui ont déjà démontré leur détermination à travers leurs actions de résistance pacifique.

Aussi dans le cadre de cette commémoration, le mouvement citoyen a résolu de :

proclamer la date du 13 mai 2005 comme journée de deuil. 

organiser un recueillement sur la tombe du Chouaib, le 13 mai 2005 au cimetière de Taghit.

organiser un exposition du 13 au 15 mai retraçant les évènements de T'kout et du printemps noir.

allumer des bougies la nuit du 13 au 14 mai dans toute la ville.

Enfin, la coordination de T'kout tout en restant à l'écoute des aspirations populaires, espère voir, à la faveur du dialogue actuel pour la mise en oeuvre de la plate-forme d'Elkseur, la libération de Mohamed BEN CHICOU qui demeure une attente et une revendication du mouvement citoyen des Aarchs.

NB: Le procès des gardes communaux impliqués dans l'assassinat de Chouaib aura lieu le 15 mai 2005 au tribunal de Batna.

T'kout, le 11 mai 2005        

   Ulac smah ulac
Le combat continue

Publié dans Dossiers

Commenter cet article