TATOUAGES CHEZ LES AURESIENNES

Publié le par Aurés

TATOUAGES CHEZ LES AURESIENNES

POUR CE tatouer la femme chaoui fait d’abord un dessin sur la partie concernée du COMPA l’aide d’une plume trempée dans l encre ORDINAIRE APRES quoi elle crève la peau avec une grosse aiguille a coudre tenue verticalement en suivant le tracé de manière a faire couler le sang aperation quelle commence une deuxième fois ensuite imbibant un tampon d’étoffe d un mélange de TAZZOULT « poudre dont les femmes se noircissent les yeux » et de bleu délaye dans l eau ,elle le passe a trois reprises sur l endroit a tatouer tout en essayant le sang elle laisse en suite sécher a l air libre sans pansement les femmes n ‘ayant pas toujours d’encre a leur disposition procèdent quelques fois différemment :certaines tracent d’abord le dessin avec de la suie (le noir de fumée) prise préalablement sur le fond d’une marmite et délayée dans un peux de d’eau celle piquent ensuite la peau a l aide d’épine de cactus avant de mettre sur la plaie un emplâtre de suie qu’elle maintienne au moyen d’une bande ,d’autres en fint trempent directement la pointe de l’aiguille dans la suie à chaque fois quelles doivent piquer la peau sans faire de tracé préalable

Les femmes chaouie se tatouent principalement le visage et les membres supérieures chez elles le tatouage envahissant n ‘est pas employée elle apperecient surtout se faire des dessins a telle au telle autre de ces parties du corps ainsi sur le front ,le menton les mains le visage et parfois les seins ,ces femmes y tatouent pour montrer leur puissance magique un peigne a carder tatoué sur le bras d’une tisseuse lui « ASSURE » par exemple de l’hubilete tandis que le tatouage d’un scorpion représente pour elle un signe de protection enfin le motifs en forme de roue est employé pour guérir les tumeurs il faut signaler qu’on retrouve nombre de motifs reproduits par les femmes chaouies coussins musettes poteries et autres objets de bois sculpté

La femme tatouée sera piquée par autant de scorpions quelle en a de tatouage « elle sera punie par dieu « Dit on notamment dans les Aures ou encore pour éviter le châtiment divin .La femme doit donner aux pauvres autant d’argent pour recouvrir les tatouages qui ornent son corps.

 Par ZERFA SAHRAOUI IN IZURAN AOUT 2002 N 32

Publié dans femme Chaouie

Commenter cet article