Quand le magreb parlait latin

Publié le par dihya

tchawit.gif Quand le magreb parlait latin
Au maghreb s'est constituée l'une des plus anciennes civilisations de la protohistoire. La culture du blé, l'élevage du cheval, du mouton et des bovins y étaient présents. Les alphabets berbères sont parmi les plus anciens de l'humanité même si d'autres langues et leurs alphabets, venus d'ailleurs, ont prédominé dans l'Antiquité : punique (dérivé du phéniciens), grec et, in fine, surtout latin. Avec la fondation de Carthage (fixée par la légende en 814 avant J.-C.) et les influences des commerçants phéniciens, la symbiose méditérranéenne s'affirma. Les Carthaginois développèrent l'agriculture et la viticulture. Egalement transmises par la Méditerranée, l'architecture et la sculpture égyptienne et greque antiques s'acclimatèrent, avant que les Romains n'installent, à partir du Ie siècle les fomes triomphantes de leur urbanisme. Grec et latin étaient parlés dans les cours des royaumes de Numidie (l'actuel Constantinois) et de Maurétanie (les deux tiers occidentaux de l'algérie), annexés à Rome entre 46 avant J.-C.. Dès lors, tout le Maghreb fut inclus dans l'Empire.

géo-hitoire
Dihya

Publié dans L'info de Tamezgha

Commenter cet article