Le deuxième congrès des Amazighs de la Libye

Publié le par Aurés

a-lir.gif Le deuxième congrès des Amazighs de la Libye

logoLe Congrès des Amazighs de la Libye a tenu ses deuxièmes assises au Maroc. Du 20 au 22 juillet, la ville de Méknes, située au centre du Maroc a accueilli les militants de la cause amazighe en Libye.
Après le premier congrès qui a eu lieu à Agadir, dans le sud du Maroc en 2006, ce deuxième s'organise dans un contexte historique marqué par les positions contradictoires du régime libyen à propos de l'amazighité de la Libye.

Après quelques mois de la visite officielle du Congrès Mondial Amazigh en Libye, le président libyen Kadhafi a déclaré ouvertement sa volonté d'éradiquer la présence amazighe en Libye et de faire disparaitre tous les militants de cette cause.

congrès des Amazighs Dans cette atmosphère tendue entre le mouvement amazigh libyen et le régime de Kadhafi, le deuxième congrès amazigh libyen est marqué par la présence forte de militants libyens de la cause amazigh et aussi d'une présence importante de figures connues sur la seine de la lutte pour l'amazighité du Maroc.

Hassan Id Belkassem, en tant qu'expert auprès des Nation Unis sur les affaires des Peuples Autochtones a insisté sur l'importance d'investir la seine et les instances internationales pour faire connaitre la situation et les revendications des Amazighs de la Libye. De sa part, Ouzzin Aherdan a parlé de l'invitation qu'il a déjà reçu de la part du président Kadhafi pour traiter le sujet de Tamazight, bien sûre O.Aherdan a refusé parce qu'il n'a jamais fait confiance au régime libyen.

congrès des Amazighs de la Libye De même, Megdi Ag Azawad, amazigh Touareg a traité sur l'expérience Touareg et leur lutte armée pour leurs droits. Khalid Zirari, de sa part en tant que vice président du Congrès Mondial Amazigh (CMA), a ajouté d'autres éléments concernant la situation de la revendication amazighe.

Ce deuxième congrès des Amazighs de La Libye est marqué par la présence de l'opposant amazigh du régime de Kadhafi, Khali Fadel Elmasoudi, venu de la Suisse spécialement pour participer à ce Congrès, il a exprimé sa joie d'être au Maroc et rencontrer les jeunes militants de la cause amazighe en Libye. C'était un grand moment pour lui, de voir le réveil identitaire amazigh en Libye. Il a parlé de son long parcours et ses souffrances pour la reconnaissance de  l'amazighité de la Libye.

A la fin de ce congrès un communiqué est rendu public. ( Pour plus d'informations consulter www.tawalt.com).

Rédaction Amazighnews

Publié dans L'info de Tamezgha

Commenter cet article