Couples, s’abstenir à Batna !

Publié le par Aurés

Batna : Couples, s’abstenir
Après l’abolition de l’apartheid en Afrique du Sud, une nouvelle forme de discrimination a pris le relais en Afrique du Nord, cette fois-ci, non pas pour séparer les Blancs des Noirs, mais les hommes des femmes, car dans les esprits tordus, le mot « couple » signifie deux sexes opposés. A Batna, dans la plupart des cybercafés, il n’est plus permis d’être accompagné d’une femme. Peu importe, qu’elle soit votre épouse, votre sœur ou votre amie. Dès l’accès en ces lieux, les gérants annoncent la couleur par un pictogramme, représentant un homme et une femme, barrés d’une croix noire. Dans le langage des signes, cela signifie : ici les couples sont interdits. Nous avons tenté de connaître le sens accordé au mot « couple » auprès du propriétaire d’un de ces établissements, sis sur la route de Constantine. Il en ressort, et c’est bien ancré, qu’un couple ne représente pas deux personnes du même sexe, mais, systématiquement, un homme et une femme, à la relation équivoque. Les internautes que nous avons interrogés sont restés sans voix. Cette mesure a été instaurée pour soi-disant interdire les flirts entre jeunes. Nous en sommes encore là, au troisième millénaire.
Rachid Hamatou

Publié dans L'info des Aurès

Commenter cet article