MCA Agadir ...

Publié le par Aurés

anti_bug_fckUNION NATINALE DES ETUDIANTS DU MAROC

 

MOUVEMENT CULTUREL AMAZIGH, AGADIR

 

Communiqué de la manifestation du 18 mai 2007 à Agadir

Suite aux événements qu’ont connus les universités marocaines, (Taza, Meknes, Agadir, Imteghren (Errachdia)) en l’occurrence les agressions sauvages et racistes du Makhzen arabiste et ses sbires qui visent la répression et l’anéantissement de la voix libre du peuple amazigh. Ceci par le biais des tentatives d’éradiquer le MCA représentant unique et légitime du peuple amazigh au sein des universités.

Après les violations des domiciles des militants du MCA et leur arrestation le procès bidon et fallacieux s’en suivirent.Les deux militants :Abdelkrim Massaoudi et Nazih Berkan ont été jugés à deux mois de prison ferme et 1000 Dhs d’amende chacun, six mois de prison en sursis pour Brahim Naît Mhand.Le tribunal de première instance d’Agadir verra comparaître Boumarouan Mbarek, Brahim Haddouchi et Salem Oubassou le 21 mai 2007 et Lhou Lhafid le 23 mai 2007.

Suite a ces procès injustes vis-à-vis de militants amazighs et du peuple amazigh, le MCA a organisé une manifestation de protestation qui a fait le tour de la faculté des lettres et es sciences pour ensuite sillonner les rues du quartier Dakhla où les forces makhzeniennes ont tenté de stopper la manifestation et de l’obliger a rentrer au campus. Ces forces de répression ont usé de tout leur arsenal de terreur et de menace mais cela n’a fait que déterminer les manifestants à continuer cette action préliminaire et surtout pour exprimer leur refus de ces procès préfabriqués par le makhzen arabiste. Ce dernier a consacré manifestement son hostilité a la pensée amazighe libre a travers les allégations du parquet en affirmant lors du procès "la pensée amazighe est une pensée destructrice". Ce qui est également le cas des relais du makhzen réputés dans le campus universitaire pour leur pensée uniciste et absolutiste.

Tout cela ne saura que nous déterminer, nous MCA, à s’attacher et se mobiliser autour de notre cause juste et légitime loin de toute approche makhzenienne et mesquine.

Face a ces coalitions anti MCA et contre le peuple amazigh en général, nous portons à l’attention de l’opinion publique estudiantine, nationale et internationale que :

Nous dénonçons

-  les procès arbitraires et bidon à l’encontre de nos militants
-  les déclarations racistes du soi-disant parquet du tribunal de première instance d’Agadir proférées à l’encontre du peuple amazigh
-  toutes les coalitions concoctées contre le MCA
-  les poursuites policières des militants du MCA dans toutes les universités et la violence pseudo marxiste et makhzenienne contre eux.
-  les campagnes enragées menées par les media arabistes contre le MCA
-  l’instrumentalisation politicienne de la cause amazighe
-  le traitement inhumain et immoral par la police marocaine des militants du MCA dans les commissariats (injures, intimidations, agressions et harcèlement)
-  toutes le détentions, les poursuites et les renvois des militants des militants du mouvement des élèves amazighs

Nous nous solidarisons avec

-  les victimes des procès bidon dans la prison d’Inzeggan
-  tous les sites du MCA ans leur calvaire contre la tyrannie de la pensée exclusiviste
-  les mouvements des élèves amazighs
-  Les détenus du MCA d’Imteghren (Errachidia) résistant, dans le commissariat
-  les victimes de l’arabisation
-  tous les peuples et mouvement de libération légitimes et à leur tête le peuple amazigh dans toutes les contrées de Tamazgha.

Nous demandons

* La libération immédiate des militants du MCA : détenus à Agadir :Nazih Berkane et Massaoudi Abdelkrim et à Imteghren Brahim Tahiri ; Yidir Benamer, Mohamed Oulhaj et Rachid Hachami * innocenter les militants en liberté provisoire qui seront jugés le 21 et 23 mai 2007 * la levée du siège makhzenien sur le MCA dans toutes les universités * l’intervention des organisations de droit e l’homme et internationales pour arrêter toutes les exactions contre le peuple amazigh * la constitutionnalisation de tamazight dans une constitution démocratique en fond et en forme * la satisfaction immédiate et totale de toutes les revendications amazighes * la création des instituts indépendants de recherche et d’études amazighes. * aux composantes estudiantines de signer la charte d’honneur contre la violence et de faire valoir les valeurs de la différence, le rationalisme pour faire de l’université un espace de débats intellectuels. * Nous réaffirmons notre détermination a préserver et défendre notre organisation MCA dans toutes les université par tous les moyens que nous jugeons opportuns, et aussi engager toutes les formes de lutte et de protestation jusqu’à la libération de tous les militants.

Agadir 18 mai 2007
Vive le MCA résistant et militant
Vive l’UNEM

Publié dans Communiqués

Commenter cet article