Rechercher

Images Aléatoires

Tchawit : A LA UNE

L'info des Aurès

bann-copie-2.gif            

Le Portail Amazigh Des Aurès Tchawit vous présente une Exposition de Robes Chaouis réalisé Par L'association Berbère Chaouie de Lyon France

 
Les Robes Chaouies
kahianafiche.JPG

*

Le Mot de La Présidente :

Nous sommes issus d'une culture ancienne qui depuis quelques années se voit bousculer par des individus qui voudraient nous faire renier une évidence de culture, de tradition, de
racine... Honnêtement au fond de nous un désir de comprendre, d'expliquer pour mieux exister. C'est main dans la main que les enfants de Kahina sauront se faire entendre. Apprendre d'où je viens, pour savoir où je vais. L'unité sera notre force, la division notre perte. Vouloir la reconnaissance du peuple chaoui, ce n'est pas rejeter l'unité de l'Algérie, mais c'est l'enrichir de notre culture,l'histoire de notre peuple resté depuis des années silencieux sur les événements de notre pays. La chaîne o plutôt le relais ne s'est pas brisé, bien au contraire nous nous sentirons plus fort, nous posséderons ce savoir qui est riche depuis que le monde est monde. En mémoire de nos ancêtres qui se sont battus pour que nous restions des femmes et des hommes libres.

Nadia Maarouk-Lechekab

Objectifs deL'exposition

Par cette exposition de "Thimelhafth", nous souhaitons  :
Faire découvrir les habits traditionnels  des  Aurès
promouvoir  sa production
Rompre avec la culture de l’oublie et remettre au goût du jour l' identité des chawis et des amazighs.
 Mais aussi, rendre hommage à toutes ces femmes qui portent  merveilleusement  ces tenues et  merci pour ce lègue si riche que nous continuerons à transmettre.


Visitez L'exposition :

L'association Berbère Chaouie Auressienne Kahina  Lyon  -France
Vous présente une Exposition de Robes Chaouies


Album de L'association


L'album

Auressienne Kahina Album

Contact & liens 


1 rue du Pavillon
69004 Lyon
France

Tél : 04.78.73.47.43
Port : 06.27.46.15.80
auresiennekahina@yahoo.fr
http//fr.360.yahoo.com/auresiennekahina
 

realisé par tchawit:uyidir
Présentation de L'association
* Le mot de La Présidente
* L'objectif de L'exposition
* Visiter l'exposition
* visiter L'album de L'association
*Contacts &Liens


Présentation de L'association :

Association l'Aurèsienne Kahina (déclarée en préfecture du rhône en novembre 2006)
Cette association a pour but de créer du lien social par la mise en place d'activités culturelles : stages, ateliers, rencontres, accueil d'artistes chawis, concerts, soirées culturelles, expositions, cours de langue chawie, trace de l'histoire aurésienne. Voyages et échanges culturels solidaires avec le peuple chawi.
Publié dans : L'info des Aurès
Lundi 2 juillet 1 02 /07 /Juil 13:17

Chaouia News
«Grève de la faim d’un jeune artiste à Khenchela»
Nouvelle République - Il y a 9 heures
En effet, Zerdoum Mohamed, âgé de trente-six ans, artiste peintre très connu à Khenchela, a pratiquement toujours répondu aux appels et sollicitudes des ...

El Watan
Flore à Batna et Khenchela Le cèdre dépérit dans le silence et l ...
El Watan - 24 juin 2007
Le cèdre des Aurès se dresse, l’un à l’ouest, près de Batna, au niveau de la forêt domaniale de Belezma, l’autre à l’est de Khenchela dans le massif du mont ...
Chaleur caniculaire à l’est du pays 3 000 hectares de champs de ...
Liberté-Algérie - Il y a 22 heures
Par ailleurs, l’état d’alerte a été décrété suite aux dernières vagues de chaleur enregistrées dans la wilaya de Khenchela. Des feux se sont déclarés sur ...
Algérie: Campagne moisson-battage à Constantine - risque d ... All Africa
2 autres articles >>
Plus de 17 incendies en 3 jours !
El Moudjahid - Il y a 21 heures
... 10 ruches ont été la proie des flammes à Tébessa, Mila, Ghardaïa, Saïda, Batna, Constantine, Khenchela, Oum El- Bouaghi et Bordj Bou-Arréridj. ...
Fortes chaleurs en Algérie : 1 mort et des incendies
Meteorologic - 25 juin 2007
Dans la province du Khenchela (550km à l'Est d'Alger), des douzaines d'hectares de champs ont brûlé. Dans la province de Batna, ce sont les forêts qui ont ...
Perpétuité par contumace pour faux barrage et vol à main armée
El Moudjahid - 24 juin 2007
KHENCHELA- Le hall de la Maison de la culture Ali Souai de Khenchela a abrité une exposition de l’ artisanat traditionnel, ouverte samedi dans le cadre de ...
Classification des hôtels à khenchela Fermeture de trois ...
Liberté-Algérie - 11 juin 2007
En effet, sur les neuf hôtels existants, la commission a décidé de la fermeture de trois situés respectivement dans la commune de Khenchela, ...
tribunal de khenchela Conférence sur la législation pour l’enfant
Liberté-Algérie - 10 juin 2007
Dans le cadre de la célébration de la Journée mondiale de l’enfant, 1er juin, et la Journée de l’enfant africain, le 16 juin, le tribunal de Khenchela a ...

Liberté-Algérie
Des terroristes étrangers encerclés à Khenchela
Liberté-Algérie - 2 juin 2007
Il a été localisé dans les maquis sud de Khenchela, soit entre Boudekhen et Djebel El-Abiod. Moins d’un mois après la première opération d’envergure lancée ...
Recensement du vieux bâti à khenchela Dans l’opacité totale
Liberté-Algérie - 6 juin 2007
... une opération de recensement du vieux bâti dans la commune de Khenchela vient de s’achever sans pour autant toucher l’ensemble des bâtisses datant de ...

El Watan
Flore à Batna et Khenchela Le cèdre dépérit dans le silence et l ...
El Watan - 24 juin 2007
Le cèdre des Aurès se dresse, l’un à l’ouest, près de Batna, au niveau de la forêt domaniale de Belezma, l’autre à l’est de Khenchela dans le massif du mont ...

Liberté-Algérie
NOUVELLES DÉCOUVERTES ARCHÉOLOGIQUES À BATNA Y at-il une autre ...
Liberté-Algérie - 24 juin 2007
D’importants travaux de fouilles sont actuellement menés au niveau de deux sites situés à l’est de la ville de Batna, précisément à la sortie de Tazoult, ...
Feux de forêt à Batna Un pompier meurt dans l’exercice de ses ...
Liberté-Algérie - 24 juin 2007
... alors qu’il se dirigeait, avec les éléments de son unité, vers l’un des foyers d’incendie qui s’est déclaré, vendredi dernier, dans la ville de Batna. ...
Le barrage de Koudiat enfin opérationnel
Liberté-Algérie - 24 juin 2007
L’eau provenant du barrage de Koudiat Lemdouar a coulé, hier, dans les robinets des foyers de la ville de Batna. Pour son pompage, l’opération a été ...
Plus de 17 incendies en 3 jours !
El Moudjahid - Il y a 22 heures
... 10 ruches ont été la proie des flammes à Tébessa, Mila, Ghardaïa, Saïda, Batna, Constantine, Khenchela, Oum El- Bouaghi et Bordj Bou-Arréridj. ...
251 morts et 3.248 blessés dans 1.955 accidents de la circulation ...
El Moudjahid - Il y a 22 heures
S’agissant du nombre de morts, la wilaya de M’sila occupe la première place avec 17 morts dans 51 accidents, suivie de Batna avec 16 morts dans 76 accidents ...

Liberté-Algérie
Batna rate sa campagne moissons-battages Faible production
Liberté-Algérie - 18 juin 2007
En effet, la campagne moissons-battages a désormais commencé dans le nord de la wilaya de Batna. Des moissonneuses-batteuses ont fait leur apparition, ...
06 - Incendies en Algérie : 700 ha brûlés
CATastrophes NATurelles.net - 25 juin 2007
Plus de 670 hectares de pins d'Alep ont été détruits par le feu à Batna, dans les Aurès, où la température a enregistré 43 degrés. Des centaines de pompiers ...
La canicule en Algérie algerie-dz.com
3 autres articles >>
Fortes chaleurs en Algérie : 1 mort et des incendies
Meteorologic - 25 juin 2007
Dans la province de Batna, ce sont les forêts qui ont commencé à brûler hier, les pompiers n'ont pas pu aller éteindre le feu car cette zone est à risque, ...
IVe congrès du chahid mustapha ben Boulaïd à Batna Hommage ...
Liberté-Algérie - 15 juin 2007
C’est à l’auditorium de l’université de Batna que s’est tenue l’ouverture officielle du congrès, sous le slogan : “Message du chahid aux générations ...
Publié dans : L'info des Aurès
Mardi 26 juin 2 26 /06 /Juin 22:19

Flore à Batna et Khenchela
Le cèdre dépérit dans le silence et l’indifférence

Féerique, majestueux, noble, la cédraie des Aurès représente 66% de la superficie de celle de l’ensemble du pays, soit 11 794 ha, mais elle est en voie d’extinction.
Le cèdre des Aurès se dresse, l’un à l’ouest, près de Batna, au niveau de la forêt domaniale de Belezma, l’autre à l’est de Khenchela dans le massif du mont Chelia ; entre ces deux ensembles, soit au niveau de Segag, Djebel Lazreg, Ichemou et Djebel Getiane, se trouvent des cédraies beaucoup moins importantes. Aussi bien au sommet culminant du Chelia (Ras Keltoum) qui est à 2328m d’altitude, qu’au pied du même mont, le cèdre, depuis plus d’une décennie, souffre « en silence » d’un mal étrange, qui le ronge, telle une gangrène, sans parler de la main sauvage de l’homme qui ne l’épargne point par des coupes illicites. Conscients du danger et de cette catastrophe écologique dont le cèdre (agdhel en chaoui) semble être la première victime, les jeunes membres de l’association Les amis du cèdre, installée dans les deux agglomérations Bouhmama et Lamsara, c’est-à-dire au chevet du « malade », réclament et préconisent les grands moyens. « Ce ne sont surtout pas les quelques dépliants ou prospectus distribués à différentes occasions, où l’on exhibe de beaux spécimens séculaires, qui vont éradiquer le mal ou le faire disparaître », nous dit ironiquement le président de cette association, M. Smaïl. Au niveau de la conservation des Forêts de la wilaya de Batna, « l’heure est grave et la menace est prise très au sérieux », selon M. Briki, chef de service de la protection de la faune et de la flore, pour qui la cédraie aurésienne constitue un dernier rempart face au fléau de la désertification. M. Briki avait fait, lors de la journée de lutte contre la désertification, une intervention qui plaide pour la protection du cèdre dans les plus laconiques délais. A ce sujet, il nous dira : « L’étude du phénomène du dépérissement est activement menée depuis plusieurs années déjà. Nous devons insister sur le fait que l’explication des phénomènes constatés reste pour le moment assez hypothétique et que, si l’on parle le plus souvent du changement climatique et d’effet de sécheresse, il n’existe toujours pas de preuves formelles que ces phénomènes soient déterminants. » Il ajoutera : « D’autres causes peuvent être avancées, les attaques parasitaires, les agents cryptogamiques, mais pour chaque explication nous devons avancer des arguments ou des observations, pour ou contre. Aucune hypothèse ne peut résister totalement à toutes les critiques. Pour conclure, le plus probable et peut-être le plus plausible, on se trouve en présence d’interaction entre divers facteurs d’origines anthropiques et naturelles. » La liste des ennemis de cet arbre endémique semble ne pas avoir de fin et, pour cause, le remède tarde à venir. Dans les Aurès, le milieu naturel est trop hostile pour que les arbres âgés de 300 ou 400 ans se régénèrent normalement. Aussi, l’abattage clandestin de cet arbre à des fins commerciales a pris ces derniers temps une tournure dangereuse et risque à moyen terme de provoquer un désastre écologique. La conclusion de notre interlocuteur n’est pas sans une touche d’optimisme. Il nous dira pour la circonstance : « Il s’agit d’un phénomène que le forestier ne peut maîtriser seul, même si des mesures préventives ou curatives sont à même d’atténuer les effets. La sauvegarde d’un tel patrimoine traduit la conscience d’un intérêt commun. C’est une œuvre difficile, mais magnifique qui est à entreprendre d’urgence, si l’on ne veut pas voir disparaître totalement une essence endémique, qui est non seulement un arbre symbolique, un bastion à l’avancée du désert, mais également une source extrêmement précieuse de produit ligneux de très haute qualité. »
Rachid Hamatou  
Publié dans : L'info des Aurès
Mardi 26 juin 2 26 /06 /Juin 21:58

Derniers Commentaires

Texte Libre

Calendrier

Septembre 2014
L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30          
<< < > >>
 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus